Citation.pro

Catégories


Citation.pro


Je pense, donc je suis.

René Descartes

« Cogito Ergo Sum » mais il faut savoir que ce n’est pas la phrase exacte, juste un résumé de sa pensée qu’il a emprunté à Gómez Pereira.

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.

Antoine Lavoisier

Il n’existe que deux choses infinies, l’univers et la bêtise humaine… mais pour l’univers, je n’ai pas de certitude absolue.

Albert Einstein

Tout ce que je sais, c’est que je ne sais rien, tandis que les autres croient savoir ce qu’ils ne savent pas.

Socrate

Quand l’ennemi cherche à attaquer, songez à négocier. Quand il cherche à négocier, songez à l’attaquer !

Sun Tzu

On a deux vies. La deuxième commence quand on se rend compte qu’on n’en a qu’une.

Confucius

Ce n’est pas que je suis si intelligent; c’est juste que je reste sur les problèmes plus longtemps.

Albert Einstein

“It’s not that I’m so smart; it’s just that I stay with problems longer.”

Citation sans source mais attribuée à Einstein et qui, s’il ne l’a pas dit, lui va bien quand même.

La persévérance est l’une des qualités majeures d’Einstein. Il a tout au long de sa vie œuvré pour trouver des réponses à des questions complexes que des personnes aussi ou plus intelligentes n’auraient pas réussi à résoudre par manque de persévérance.

Un exemple de sa persévérance : il a travaillé les 35 dernières années de sa vie à élaborer une Théorie du Tout permettant de définir l’ensemble des interactions fondamentales (appelées aussi les 4 forces : force nucléaire forte, force nucléaire faible, électromagnétisme et gravitation). Son objectif final et inachevé était de tenter d’unifier les interactions gravitationnelles et électromagnétiques, il n’y a pas réussi (depuis, plusieurs théories existent mais il nous est impossible de savoir laquelle est juste).

Attention tout de même à ne pas confondre persévérance et obstination. Si l’une vous grandit, l’autre vous diminue.

Einstein aurait-il été trop loin dans sa persévérance ?

Le problème fondamental rencontré par Einstein venait aussi de ses croyances (liées certes au niveau technologique dont il disposait à l’époque et qui ne permettait pas de prouver ses propres théories qui au final l’ont été que des dizaines d’années après sa mort pour certaines d’entre elles).
Il ne croyait pas au trou noir par exemple ni à la mécanique quantique telle que nous l’appréhendons encore aujourd’hui et qui était incompatible avec sa théorie sur la relativité générale.

Une citation d’Einstein lors d’une discussion sur les quanta, théorisé par Niels Bohr, son contemporain, résume sa défiance vis-à-vis de la mécanique quantique :

L’idée qu’un électron exposé à un rayonnement choisit en toute liberté la manière ou la direction où il doit sauter m’est insupportable. S’il en était ainsi, j’aimerais mieux être cordonnier ou même employé dans un bistrot que physicien.

Au final, seul l’avenir nous dira si cette citation avait du sens. Elle prouvera soit qu’Einstein était non seulement intelligent et qu’il avait raison d’être persévérant; soit que sa persévérance s’était transformée en obstination et ne lui permettait alors pas de saisir avec intelligence une manière différente de théoriser sa théorie du tout comme le fera son fils spirituel : Stephen Hawking.

Que retenir ?

Soyez persévérant sans être obstiné. Pour cela, acceptez les critiques ou les avis qui vous sont donnés surtout si ces derniers vous permettent d’avancer.

Tout flatteur vit au dépens de celui qui l’écoute.

Jean De La Fontaine

Citation issue de la fable : Le Corbeau et le Renard. Jean de La Fontaine met en garde ici ceux qui se font flatter (le Corbeau qui lâchera son fromage suite à la flatterie du Renard).

Au lieu de vous complaire dans les louanges d’autrui, commencez par vous demander quelle en sera la contrepartie.